Loading...

BOURGARIT David


Ingénieur de recherche

au Ministère de la Culture et de la Communication

 

DOMAINE DE RECHERCHE

Physicien de formation et plus spécifiquement en sciences des matériaux, ma thèse de doctorat soutenue en 1996 s’intéressait aux propriétés mécaniques d’un alliage de titane candidat pour l’intégration d’un turbo réacteur de la fusée Ariane 5. Cette fusée appartient maintenant à l’histoire, tout comme la plupart des objets métalliques que j’étudie depuis 1996 en tant que chercheur au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, à Paris. Ce service à compétence nationale travaillant pour les 1209 musées dits « de France », j’ai été amené à examiner et analyser des objets métalliques provenant de contextes très variés, dont le sabre de Bonaparte ou encore des bijoux en aluminium du XIXe siècle français.

Ma recherche concerne quasi exclusivement la métallurgie du cuivre, avec un premier axe tournant autour des débuts de la métallurgie extractive en France, à la fin du Néolithique –début de l’âge du Bronze ancien. Je travaille également sur les périodes médiévales et, outre de caractériser les techniques de mise en forme et les pratiques d’alliages, je m’intéresse plus particulièrement aux procédés d’élaboration du laiton (alliage cuivre-zinc). Ceci concerne à l’origine la France et les pays proches, mais depuis peu je travaille sur les productions Indo-persanes autour des collections du musée du Louvre. Troisième axe de recherche, les techniques de fabrication de la petite et grande statuaire produite en France aux XVI et XVIIe siècles. Ce thème a été précédé par une incursion dans le domaine du bronze khmer, lequel reste aujourd’hui encore très actif avec notamment la perspective de fouille d’un atelier de bronzier à Angkor.

 

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

BOURGARIT D., BASSETT J., BEWER F., BRESC-BAUTIER G., MALGOUYRES P. & SCHERF G. dir. 2014 — French Bronze Sculpture 16th–18th Century: Materials and Techniques. Londres, Archetype.

BOURGARIT D., MILLE B. 2014 – Provenance du cuivre et alliages, in DILLMANN P. and BELLOT-GURLET L. D. dir, Circulation et provenance des matériaux dans les sociétés anciennes, Paris, Éditions des archives contemporaines, p. 103-130.

THOMAS N., BOURGARIT D., VERBEEK M., PLUMIER J. & ASMUS B. 2013 – Commerce et techniques métallurgiques : les laitons mosans dans le marché européen au Moyen Âge (XIIIe-XVIe siècles), in L’archéologie au laboratoire. S. THIEBAULT & P. DEPAEPE dir., Paris, La Découverte, p. 169-182.

BOURGARIT D. & THOMAS N. 2012 – Late Medieval copper alloying practices: A view from a Parisian workshop of the 14th century AD, Journal of Archaeological Sciences, 39 (10), p. 3052-3070.

VINCENT B. & BOURGARIT D. 2012 – Khmer Bronze Metallurgy during the Angkorian Period (12th-13th Century) : Technical Investigation of a New Selected Corpus of Bronze Artifacts from the Phnom Penh National Museum, in Fifth Forbes Symposium, Studies of Ancient Asian Metallurgy using Scientific Methods, Londres, Archetype, p. 124-153.